Rechercher

Un produit peut-il être bio dans un environnement pollué?

La réglementation bio interdit strictement l’utilisation de produits agrochimiques, pesticides de synthèse et autres intrants chimiques. Elle garantit une démarche globale de respect de la santé et de l’environnement.

Lorsqu’un paysan décide de produire bio, une période dite de «conversion» des terres de deux à trois ans est obligatoire pendant laquelle ses produits ne peuvent être commercialisés sous l’appellation bio. Puis un contrôle annuel,au minimum, vérifie l’absence de non conformités à la réglementation.

Mais dans notre environnement pollué, des contaminations accidentelles (OGM, pesticides…) peuvent effectivement atteindre à tout moment des cultures biologiques. C’est pourquoi, lors de leurs contrôles, les organismes habilités effectuent des prélèvements à fin d’analyse, en cas de doute ou si un risque a été identifié.

Au-delà d’un seuil de pollution chimique extrêmement faible ou de contamination transgénique décelable, les produits sont systématiquement déclassés, ce qui entraîne une interdiction de vente sous l’appellation biologique.

Le consommateur peut donc acheter bio en toute confiance. Et ne pas hésiter à rendre visite aux paysans bio, lorsque l’occasion se présente, pour mieux connaître leurs pratiques.

article extrait du site www.intelligenceverte.org