Des questions ? Contactez-nous au 04 94 38 74 04 ou par mail

Rechercher

Le bio en quelques mots

Qu'est ce que le bio?

C'’est un produit d’origine agricole qui ne contient pas d’élément chimique de synthèse. On pourrait l’appeler produit naturel comme les cultivaient nos ancêtres avant l’apparition de l’agriculture industrielle et de l’industrie agroalimentaire.

Le mot « bio » est un label défini par le ministère de l’agriculture français puis par la communauté européenne. Il signifie que les produits que nous mangeons ou utilisons ne contiennent aucun élément chimique de synthèse fabriqué par l’homme. Les produits bio sont cultivés, fabriqués de manière naturelle ; l’intervention de l’homme est une collaboration avec la nature dans la combinaison des éléments de celle-ci (engrais vert, rotations, plantes compagnes, ennemis naturels des parasites ...).

Le mot bio vient de l’agriculture biologique. Celle-ci est une méthode de culture qui n’utilise pas de produit chimique de synthèse, c’est à dire fabriqué par l’homme. On peut dire que l’agriculture biologique est une agriculture naturelle comme la pratiquaient nos ancêtres. L’intervention de l’homme est une collaboration dans la combinaison des éléments de la nature. A la suite des excès de l’agriculture industrielle, de plus en plus de personnes souhaitent consommer des produits naturels qui respectent la santé et l’environnement.

Le ministère de l’agriculture a donc défini une norme avec un logo « AB » qui veut dire qu’un produit bio ne contient pas d’éléments chimiques de synthèse La tolérance de 5 % concerne des ingrédients comme le sel marin qui ne sont pas issus de l’agriculture biologique mais sont des produits naturels sans produit chimique de synthèse rajouté par l’homme. Par extension et sympathie, le bio devient un système de valeurs respectueux de la nature, de la santé et socialement responsable. L’agriculture biologique est dite économe, autonome et non polluante.

L'’agriculture bio correspond en tout point aux critères de développement durable « sustainable development » que mettent au point des scientifiques et économistes.